PROGRAMME CONGRÈS INFORSID 1997


10-11-12-13 JUIN 1997 à

UNIVERSITE TOULOUSE 1, Manufacture des Tabacs TOULOUSE

Le comité de programme.
Le comité d'organisation.

PROGRAMME DES COURS

MARDI 10 Juin 1997

Responsable des cours : Christophe SIBERTIN-BLANC, Toulouse 1

  1. Présentation générale
  2. Programme détaillé
    1. (Re-) ingénierie
    2. Concepts objet avancés
  3. Présentation des intervenants
  4. Stand Mega International

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

( RE- ) INGÉNIERIE ET CONCEPTS OBJET AVANCÉS

Les entreprises sont en perpétuelle évolution pour s'adapter aux conditions du marché dans lequel elles interviennent, et plus généralement aux contraintes liées à leur environnement. Dans ce processus, l'informatique joue généralement un rôle important. Les techniques dont elle dispose permettent d'envisager des solutions qui seraient irréalistes ou irréalisables. Parmi ces techniques, certaines sont d'ordre méthodo-logique et permettent de spécifier le système d'information. D'autres, dans un processus transformationnel, renouvellent le concept de système d'information et sont à même de remettre en cause, soit le rôle du système d'information dans la gestion de l'entreprise, soit la structure même (des processus) de l'entreprise. Ces deux aspects feront l'objet la première demi-journée de cours.
D'autres démarches essaient d'appréhender les avantages que l'on peut tirer des concepts issus des nouvelles technologies. Elles permettent notamment d'envisager de nouvelles architectures. Au cours de la deuxième demi-journée de cours, deux facettes de ce type de démarche seront illustrées à travers la présentation de la norme Corba sur l'architecture des systèmes à objet distribués et de Java pour la mise en oeuvre d'applications INTRANET.

Ces cours seront illustrés et/ou complétés par des exemples concrets.

Des aspects méthodologiques OMT, Booch, Jacobson et UML seront présentés par MEGA International (Stand MEGA International). Des consultants se tiendront en permanence sur un stand à la disposition des participants pour toute démonstration de leurs nouveaux produits, en particulier Procedure Analysis&Design et IS-Object Analysis.




PROGRAMME DÉTAILLÉ DES COURS



( RE- ) INGÉNIERIE

  • Gestion des connaissances, capitalisation des savoirs et des savoir-faire
    Jean-Louis Ermine - Commissariat à l'Energie Atomique (CEA), Saclay

    La gestion des connaissances dans une organisation comme le CEA est un problème crucial et complexe qui comporte de multiples aspects, tant du point de vue stratégique que du point de vue opérationnel. On présentera comment et pourquoi le CEA a intégré cette problématique dans sa stratégie d'entreprise. La méthode MKSM qui sera également présentée est issue de travaux de recherche et d'applications au CEA. MKSM fournit une méthodologie d'analyse permettant d'aboutir, au moins en partie, à la maîtrise de la complexité dans les projets de gestion des connaissances, avant d'aboutir à un projet "opérationnel". Les phases de la méthode procèdent par raffinements successifs de l'analyse et de la modélisation du patrimoine de connaissances, jusqu'au grain suffisant qui permet d'avoir une visibilité correcte sur les connaissances à gérer, les projets possibles à mettre en place et les critères de décision pertinents.

  • Reconfiguration des processus d'entreprise : entre conception systémique du système d'information et approche objet
    Yves Tabourier, DELF Paris (F)

    La reconfiguration des processus d'entreprise (Business Process Reengineering ou BPR), en fondant la conquête d'avantages concurrentiels sur un usage créatif des technologies de l'information, introduit un couplage fort entre le système d'information de l'entreprise et son système opérationnel.
    L'exposé montre d'abord comment la notion de "système d'information" d'un organisme social, historiquement née dans les années 60, s'est transformée dans les années 70 pour radicalement changer dans les années 80 sous la pression du BPR, et comment les années 90 semblent voir le concept et le terme même de SI se dissoudre dans les esprits comme dans les pratiques. Ensuite, la notion de reconfiguration des processus d'entreprise est présentée au travers d'exemples, et on montre comment elle peut être soutenue par les techniques de modélisation globale des processus offertes par l'approche systémique. Celle-ci offre également un point de départ aux approches objets des années 90. On étudie alors les interfaces entre les visions des trois dernières décennies, en particulier entre la modélisation systémique de l'entreprise et les approches orientées objet.



    CONCEPTS OBJET AVANCÉS

  • CORBA ou l'objet à la carte
    Stéphane Frénot, INSA Lyon (F)

    Corba est un standard pour la communication entre des objets logiciels répartis sur un ensemble de machines d'un réseau. L'intérêt primordial de Corba réside dans la possibilité de faire communiquer entre eux ces objets, indépendamment de leur implantation et de leur localisation sur le réseau.
    Associée aux technologies de l'Internet, l'approche Corba permet aux entreprises : d'avoir accès à des services massivement répartis (annuaires électroniques, catalogues de produits, ...) et de pouvoir collecter des objets proposés par des fournisseurs pour les greffer sur un bus local.
    Ce second service permet de construire des applications comme on monte un ordinateur ou un circuit électronique à partir de composants. Corba correspond à la carte mère ou à la plaque de montage du système assurant la flexibilité et l'évolutivité nécessaires à toute entreprise désirant s'adapter aux évolutions de son environnement.
    Un exemple concret sera déroulé tout au long de l'exposé :
    1. Présentation générale de la philosophie OMA/CORBA,
    2. Architecture technique et fonctionnement statique de Corba,
    3. Approche dynamique et communication sous Corba.

  • JAVA pour la mise en œoeuvre d'applications INTRANET
    Christine Julien, IRIT-IUT"A" Toulouse (F)

    JAVA n'est pas seulement un nouveau langage de programmation orienté objet. Il offre aussi la possibilité de développer des applications interactives diffusées au travers du réseau par l'intermédiaire de pages Web. Aujourd'hui, JAVA pénètre de plus en plus le monde industriel pour les projets client-serveur. Ce langage couvre de nombreux domaines d'applications, tels que la gestion de données d'entreprises, la communication ou le travail de groupe. Par son concept de "machine virtuelle", JAVA intègre toutes les techniques actuelles et s'impose sur le marché comme "le standard" pour développer du logiciel de qualité, sûr, portable, réutilisable, et accroître ainsi la productivité du développement.
    L'exposé développera les concepts objet mis en oeuvre au travers du langage JAVA, un panorama des bibliothèques de classes standards et les nouvelles fonctionnalités offertes.




    PRÉSENTATION DES INTERVENANTS

    Jean-Louis Ermine obtient un doctorat de mathématiques pures à l'université Paris VII en 1976. Pendant plus de dix ans, il mène des recherches en mathématiques, avant de s'orienter vers l'intelligence artificielle. En 1990, il obtient une habilitation à diriger des recherches en informatique à l'université Bordeaux I. En 1991, il rejoint le CEA, au Centre d'Études de Saclay. Il prend la responsabilité d'un enseignement de formation à la recherche en traitement de l'information, en collaboration avec l'université Paris XI (Orsay), puis la responsabilité d'un groupe "Gestion des Connaissances". Il est auteur de nombreux articles scientifiques et de trois ouvrages en intelligence artificielle et ingénierie des connaissances, dont le premier a été récemment traduit en anglais.

    La carrière d'Yves Tabourier a été principalement consacrée à la modélisation de l'entreprise et au conseil fondé sur cette modélisation: aide à la décision (math. appli., recherche opérationnelle, simulation) à la SEMA (1964-75), études marketing à Paridoc et à Bernard Krief Consultants (1975-79), CAO à Thomson-CSF (1979-80), Conception des SI et organisation à Gamma International puis Mega International (1980-96), où il a partagé son temps entre la recherche, la formation et le conseil. Il est aujourd'hui consultant chez Delf. Il enseigne l'organisation et la modélisation des processus dans plusieurs DESS, et anime le Groupe de Travail "Conception des systèmes d'information" de l'AFCET.

    Stéphane Frénot est ingénieur de l'INSA de Lyon. Il occupe actuellement les fonctions d'ingénieur de recherche dans la société Al'X, SSII spécialisée dans les nouvelles technologies. Il a participé à la mise en place d'un réseau INTRANET hospitalier hypermédia fondé sur les approches objet. Ce projet a été mené en étroite collaboration avec le Laboratoire d'Ingénierie des Systèmes d'Information (LISI) de l'INSA de Lyon et avec la société BULL qui assure la commercialisation du produit.

    Christine Julien a obtenu un Doctorat es Sciences de l'Université Toulouse 3 en 1988. Elle poursuit actuellement son activité d'enseignant-chercheur dans l'équipe SIG (Systèmes d'Informations Généralisées) de l'IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse). Sa thématique de recherche est essentiellement focalisée sur l'ingénierie documentaire, la conception de documents techniques, le concept d'hyperbase. Elle est auteur de nombreux articles sur le sujet, le dernier étant consacré à l'ingénierie documentaire (Techniques de l'Ingénieur). Elle s'est intéressée à la mise en oeuvre des techniques objet dans le cadre de projets et de conventions de coopération université-industrie. Elle a effectué de nombreuses actions de formation concernant l'apprentissage des langages C++, Java, HyperCard.




    STAND MEGA INTERNATIONAL

    Contacts : Patrick DÜRR et Emmanuel BONIN - Agence de Toulouse

    MEGA International présentera :

    Son activité CONSEIL : missions d'organisation, relatives à la certification ISO9000, missions de conception de systèmes d'information et de conduite des changements.

    Son activité GÉNIE LOGICIEL, et plus particulièrement les deux nouveaux produits de la gamme :




    PROGRAMME DES CONFERENCES

    1. Session 1 : Systèmes d'information actifs et évolutifs
    2. Session 2 : Systèmes hypermédias
    3. Session 3 : Modèles et langages pour bases de données
    4. Session 4 : Plates-formes logicielles
    5. Session 5 : Systèmes documentaires
    6. Session 6A : Méthodes de conception
    7. Session 6B : Applications
    8. Session 7A : Spécification, validation et réutilisation
    9. Session 7B : Recherche et extraction d'informations


    MERCREDI 11 Juin 1997


  • Ouverture du congrès par :
    1. Bernard Saint-Girons, Président de l'Université Toulouse 1
    2. Jean Vignolle, Directeur de l'IRIT
    3. Claude Chrisment, Président de l'Association INFORSID
    4. Jean-Pierre Giraudin, Président du Comité de Programme


  • Conférencier invité : Y. Pigneur - HEC, Lausanne (CH)
    Systèmes d'information pour l'entreprise étendue et le commerce électronique


    Session 1 : Systèmes d'information actifs et évolutifs

    Président : Y. Amghar - LISI-INRIA, Lyon (F)

  • Modélisation de la propagation du changement dans l'entreprise complexe
    M. Picavet - Université Lille 1 (F) , B.Berkem - BP Consultants (F)

  • Conception des migrations dans différents types d'évolutions des systèmes d'objets
    H. Jiang, X. Castellani - CEDRIC IIE CNAM (F)

  • Une expérience de définition de patrons pour la conception de bases de données actives
    A. Front - IMAG-LSR, Grenoble (F)


    Session 2 : Systèmes hypermédias

    Président : J-P. Peyrin - IMAG-CLIPS, Grenoble (F)

  • Etude de la conception d'applications hypermédias
    B. Losada & P. Lopistéguy - Universidad del Païs Vasco (Sp) , P. Dagorret - IUT Université des Pays de l'Adour, Bayonne (F)

  • Un modèle d'agents centrés tâches pour le développement d'hypermédias éducatifs
    T. Beltran & A. Péninou - IUT A & Université Paul Sabatier, Toulouse (F)

  • Conception de systèmes d'information multimédia répartie : application au milieu hospitalier
    A. Lapujade & F. Ravat - URACOM, Toulouse (F)


    Session 3 : Modèles et langages pour bases de données

    Président : T. Libourel - LIRMM, Montpellier (F)

  • Modèles et langages pour bases de données
    S. Vauttier, M. Magnan & M. Oussalah - LGI2P-EMA-EERIE Nîmes (F)

  • Manipulation de valeurs temporelles dans un SGBD à objets
    J-F. Canavaggio & M. Dumas - IMAG-LSR, Grenoble (F)

  • Interrogation de bases de données intégrant des versions
    E. Andonoff, G. Hubert & A. Le Parc - IRIT, Toulouse (F)

  • Représentation de l'imperfection dans les bases de situation de SIC
    S. Robidou & Y. Pollet - MATRA CAP SYSTEMES & PSI-LIR-INSA Rouen (F)


    JEUDI 12 Juin 1997

    Session 4 : Plates-formes logicielles

    Président : M. Schneider - UBP-Clermont 2, Clermont-Ferrand (F)

  • Vers un atelier de structuration et construction de présentations multimédias
    J-C. Freire, R. Lozano & F. Mocellin - IMAG-LSR Grenoble (F)

  • CoGITo : une plate-forme logicielle pour raisonner avec des graphes conceptuels
    O. Guinaldo - IUT Clermont-Ferrand (F) , O. Haemmerlé - INA Paris-Grignon(F)

  • Une approche de rétro-conception de données générique offrant le guidage du processus
    S. Ayachi Ghannouchi & H. Hadjami Ben Ghezala - Laboratoire de programmation et de Génie Logiciel ENSI (Tunisie)


    Session 5 : Systèmes documentaires

    Président : E. Murisasco - GECT, Toulon (F)

  • Génération de résumés de documents techniques : utilisation de modèles prédéfinis
    E. Ben Meftah, M. Ellouze & A. Ben Hamadou - LARIS Faculté des Sciences Economiques et de Gestion, Sfax (Tunisie)

  • Formaliser la sémantique des documents - Un modèle unificateur
    L. Poullet - INSA-LISI, Villeurbanne (F)

  • Information finding and filtering for collections of semi-structured documents
    D. Smith & M. Lopez - .GIE Dyade & INRIA Rhône-Alpes (F)


    Session 6A (En paralléle) : Méthodes de conception

    Président : C. Cauvet - IAE Paris 1 (F)

  • Un cadre de conception par contextes fonctionnels de systèmes d'information à objets
    L. Debrauwer, G. Vanwormhoudt & B. Carré - LIFL Université des Sciences et Technologies, Lille (F)

  • Génération d'objets par une analyse couplant les formulaires et scénarios
    Z. Alimazighi & C. Rolland - Université Paris-1 Sorbonne (F)

  • Modèles génériques de représentation de l'activité de conception
    Y. Harani - LGIPM Université de Metz (F)

  • Modélisation de la coopération entre systèmes d'information : une approche cognitive basée sur la négociation
    I. Bedou - Université Montpellier II & CNRS (F)


    Session 6B (En paralléle) : Applications

    Président : J. Colloc - IAE Lyon 3 (F

  • SPL, un langage gestionnaire de bases de données de composants industriels
    E. Viero - SYSECA (F), J-M. Farinone - CEDRIC-CNAM (F) & N. Willmann - SPRING (F)

  • Proposition d'un modèle objet-agent pour la sécurité des systèmes d'information
    E. Disson - IAE Université Lyon 3 (F)

  • Colour image retrieval fitted to "classical" querying
    J. Martinez & S. Guillaume - IRIN-IRESTE, Nantes (F)

  • Retrieval and extraction by content of images in an object oriented database
    C. Djeraba, P. Fargeaud & H. Briand - IRIN-IRESTE, Nantes (F)



  • Conférencier invité : C. Rolland - Université Paris 1 Sorbonne (F)
    Ingénierie des méthodes



  • Remise des prix aux jeunes chercheurs

  • Assemblée générale de l'Association INFORSID


    VENDREDI 13 Juin 1997


    Session 7A (En paralléle) : Spécification, validation et réutilisation

    Président : H. Habrias - IRIN-IRESTE, Nantes (F)

  • Paraphrasage d'une spécification formelle B, un premier essai
    D. Diallo & A. Vailly - IRIN, Nantes (F)

  • Integrated formal methods
    A. Galloway & B. Stoddart. - Univ. of York (GB), Univ. of Teesside & IRIN (F)>

  • La méta-circularité au service de la méta-modélisation
    D. Rieu, F. Bounaas, P. Morat & D. Tamzalit - IMAG-LSR, Grenoble (F)

  • Système de recherche de composants logiciels - Application à la réutilisation en synthèse d'images
    M-C. Lafaye, G. Louis & D. Mehira - L3I U. La Rochelle (F)



    Session 7B (En paralléle) : Recherche et extraction d'informations

    Président : G. Zurfluh - IRIT-CERISS-UT1 (F)

  • Création d'une carte bibliographique par l'utilisation des cartes auto-organisatrices de Kohonen
    P. Poinçot - Université Louis Pasteur & Observatoire Astronomique, Strasbourg (F)

  • Reformulation automatique de requête basée sur l'algorithmique génétique
    L. Tamine - Univ. Mouloud Mammeri, Tizi-Ouzou (Algérie)

  • Une méthode d'extraction de connaissances pour l'aide à la conception orientée objet
    M. Collard - I3S Université de Nice (F)

  • Recherche de l'information stratégique dans les bases de données - Veille scientifique et technique
    T. Dkaki, B. Dousset & J. Mothe - IRIT-SIG, Toulouse (F)



  • Conférencier invité : M. Bouzeghoub - PRiSM, Université de Versailles (F)
    Unification des méthodes objet : fusion ou confusion ?


    RESUME DES PUBLICATIONS


    GENERATION D'OBJETS PAR UNE ANALYSE COUPLANT LES FORMULAIRES ET SCENARIOS

    Zaia Alimazighi , Colette Rolland

    Université Paris-1 Sorbonne, CRI,
    17, rue de Tolbiac,
    75013 Paris, FRANCE
    Tel : Tel : (331) 44 24 93 65, Fax : (331) 45 86 76 66
    email : alimazi@univ-paris1.fr


    _______________________________________________________________________
    Résumé :
    Ce papier décrit un processus de génération d'objets dans le domaine de l'ingénierie des systèmes d'information (SI), basé sur une analyse couplant les formulaires (documents administratifs) circulant dans une entreprise et les scénarios de leur utilisation. L'analyse de formulaires permet la dérivation de la structure statique des objets du SI, alors que l'analyse de scénarios permet, tout en capturant le comportement, d'enrichir et valider le modèle objet induit à l'étape précédente. Un scénario est défini à partir des opérations appliquées à un réseau de formulaires. Une analyse des liens de dépendance entre formulaires a permis de catégoriser ceux-ci, et de les utiliser pour enrichir les liens entre objets du SI, dérivés des formulaires. Le processus décrit comporte deux étapes, la phase d'analyse qui produit le schéma objet du SI, et une phase d'intégration dont les résultats sont l'enrichissement et la validation de ce schéma. Le modèle objet utilisé est une extension du modèle O*.
    Mots clés : modèle de formulaire, modèle de scénario, modèle orienté objet, intégration, lien de causalité, O*
    _______________________________________________________________________
    Abstract :
    This paper proposes an original method based on Forms an Scenarios analysis in the Information Systems (IS) Engineering domain with the aim of producing a conceptual object-oriented schema of the future IS. The advantages of our proposal approach consists in using simple elements (forms, information flowchart, scenarios) to capture the relevant knowledge from the user. This method is based on an integration of Forms an Scenarios Analysis. Coupling those two types of analysis allow to deal with both structural and dynamic aspects of IS. Generally, forms contains static information, and exceptionally, dynamic information related to data processing. In the IS Engineering domain, both dynamic and static properties of the real world must captured. However, Forms Analysis is limited to the capture of the static aspects of the real world. We are interested in Scenarios Analysis to capture dynamic aspects . The method consists in two steps, the Analysis step that produces a structural description of the objects , and the Integration step that produces a validated oriented -object conceptual schema. The conceptual schema is based on an extension of the object-oriented model O*.
    Key words :forms analysis, scenario analysis, object model, integration, causality link, O*