Evolution, Adaptation et Sécurité dans les SI

1.1. Systèmes d'Information en Mobilité, Pervasivité et Adaptation

1.1.1 Introduction

Un aspect saillant des STIC aujourd’hui est le caractère enfoui des nouveaux matériels, processus de calcul et sources de données qui participent à l’intelligence ambiante et ubiquitaire.

L’essor des dispositifs mobiles a provoqué de profondes mutations dans les applications et les services proposés aux utilisateurs. Nous sommes ainsi entrés dans l’ère de l’informatique mobile pervasive, de l’ « ambiant computing », avec pour enjeu de proposer des services adaptés aux utilisateurs et de rendre les données disponibles « n’importe où et n’importe quand ».

Ces dispositifs mobiles (Smartphones, Tablet PC, etc.), connectés à Internet, peuvent interagir et être sollicités par d’autres dispositifs tels que des capteurs sans fils, des puces RFID, etc. La diversité des périphériques et des usages nécessite l'adaptation des applications mobiles aux contextes d'utilisation et d'exécution. En effet, les besoins de l’utilisateur ne sont pas les mêmes en fonction du périphérique avec lequel il interagit, de sa mobilité, de sa localisation, de son environnement, de son activité, etc. De même, les aspects fonctionnels d'une application doivent pouvoir être assurés indépendamment du périphérique sur lequel elle s'exécute.

plus de détails...

1.2. Adaptation des SI à l’utilisateur

1.2.1 Introduction

Un système d’information doit être utilisé par des humains, répondre à leurs besoins, leur permettre de réaliser les tâches de traitement de l’information envisagées et enfin être compatible avec les ressources et les contraintes inhérentes à leurs situations de travail. La diffusion incessante des TIC dans tous les registres de notre vie mène à une société de l’information mondiale où les individus sont en interaction. Par ailleurs la combinaison de cette diffusion d’information et, comme le souligne (ITU, 2010), la complexification et la diversification des services et des moyens de communication induit régulièrement chez l’utilisateur des sollicitations de nouveaux savoirs et de nouvelles compétences. La dimension utilisateur en situation de travail a alors vocation à être considérée avec de plus en plus d'attention dans les processus d’ingénierie des systèmes d’information, sous-estimer son importance risquant d'hypothéquer l’utilisation même de ces systèmes (Keinonen, 2008).

Pour faire face à cette problématique, des solutions d’adaptation à l’utilisateur et de recommandation sont proposées ; elles font typiquement référence à l’usage de modèles d’annotation, de profils ou de stéréotypes relevant par exemple de préférences, d’expériences, de connaissances ou de situations de travail propres à l'utilisateur ou à une communauté. D’autres dimensions telles que la prise en compte du besoin d’information, la surcharge cognitive ou informationnelle, l’analyse de la tâche de recherche et de traitement de l’information sont également considérées. En effet, la relation entre processus cognitifs et interactions homme-système est importante, elle caractérise le comportement des utilisateurs  ; elle est le vecteur de la construction de bonnes solutions.

La nature transdisciplinaire de la problématique où, entre autres, interviennent l’ergonomie, les sciences cognitives et les sciences sociales, est une difficulté en même temps qu’une richesse. Elle constitue un challenge auquel les acteurs des systèmes d’information doivent se confronter pour prendre en compte, au mieux, l’utilisateur dans les processus d’ingénierie des systèmes d’information.

plus de détails....

1.3. Analyse du Changement

1.3.1 Introduction

L'évolution des processus des organisations, dictée par les mutations rapides du monde de l'entreprise, nécessite une meilleure agilité de ces organisations. Cela induit un changement affectant les systèmes d'information, et qui est généralement abordé avec une forte appréhension par les acteurs et surtout les décideurs des organisations concernées. Des expériences préalables de changements ayant été mal menées et ayant conduit à de longues périodes de transition entachées par diverses désorganisations accentuent la méfiance vis-à-vis du changement. En effet, pour éviter des conséquences négatives sur la compétitivité, l'efficacité et les finances des entreprises, il devient primordial de bien contrôler le processus de changement des SI en faisant appel à différentes analyses et estimations quantitatives et qualitatives des impacts certains ou potentiels de tels changements. De la même manière, il est nécessaire d'analyser les changements affectant les logiciels supportant les SI et les plateformes de Technologie de l'Information (TI) sur lesquelles ces logiciels sont déployés. Dans ce contexte, le thème de l'analyse du changement dans le SI concerne les approches  et outils devant être mis en œuvre pour la maîtrise et le contrôle de ses  impacts. Ce thème aborde  des aspects partagés avec d'autres thèmes tels que la modélisation et l'évaluation des SI, l'analyse des données et des décisions dans les SI, l'adaptation des SI à l'utilisateur, la vérification et la traçabilité des exigences et l'ingénierie d'entreprise et des systèmes d'information.

plus de détails....

1.4. Sécurité dans les SI

1.4.1 Introduction

La sécurité des systèmes d’information demeure un défi permanent  pour les organisations. Bien que beaucoup d’entre elles aient découvert l’importance de l’information pertinente, cruciale, encore peu parviennent à être efficaces dans la sécurisation des données en évitant les accès non autorisés, les dénis de service ou en limitant la divulgation non autorisée de l’information. De plus les avancées technologiques stimulent une plus grande utilisation des systèmes informatiques distribués qui manipulent des masses de données gérées dans des bases et des entrepôts de données mais aussi des informations provenant du Web à travers des applications ‘grand public’. Ces nouveaux environnements collaboratifs doivent donc répondre à des exigences de sécurité critiques de manière à prouver que les composants logiciels ayant en charge la sécurité des SI réagissent aux différentes attaques potentielles et offrent une protection efficace de la vie privée en conformité avec les politiques de sécurité et les lois de protection sur les données personnelles.

Bien que la protection de l’information ait toujours été une préoccupation majeure des organisations, la numérisation, la dématérialisation des échanges, l’ouverture des systèmes informatiques ont grandement augmenté les menaces et les vulnérabilités de l’information. La sécurité des SI est devenue un problème critique et donc stratégique dans les organisations. Beaucoup d’organisations publiques ou privées dépendent de la fiabilité, disponibilité et de la confidentialité de leurs informations.

plus de détails....